Smartphone : une invention à fort impact environnemental

On ne va pas se mentir, nous utilisons pratiquement tous un smartphone. C’est devenu un objet indispensable de notre quotidien. Dès qu’une nouvelle tendance de smartphones voit le jour, nous nous ruons dessus, oubliant aussitôt les modèles plus anciens. Cela a un impact significatif sur l’environnement. Les nombreux métaux utilisés dans leur fabrication ont des conséquences graves sur notre planète. Et nous ne parlons pas simplement de métaux ordinaires, mais de métaux précieux, dont l’extraction des sols est souvent controversée.

Processus de fabrication des smartphones

Le processus de fabrication des smartphones est complexe et comporte plusieurs étapes. Tout commence par la conception du design du smartphone, puis se poursuit avec la création des composants électroniques, l’assemblage, et enfin la distribution et la vente. Dès le stade de la conception du design, les designers réfléchissent aux métaux à utiliser et aux couleurs du smartphone. En parlant des métaux utilisés dans les smartphones, vous vous demandez peut-être combien il y en a. Bien que le chiffre exact ne soit pas toujours précis, vous pouvez découvrir dans cet article combien il y a t-il de métaux différents dans un smartphone.

A lire également : Optimiser son contenu pour une expérience utilisateur hors du commun : les clés d'une stratégie gagnante

Les métaux utilisés dans la fabrication de smartphone

Pour fabriquer un seul smartphone, on utilise en moyenne plus d’une quarantaine de métaux différents. Les plus utilisés, et d’ailleurs les plus importants, sont :

  • Le lithium,
  • Le cuivre,
  • Les terres rares.

Le lithium est l’élément clé de la batterie en raison de sa grande capacité à stocker de l’énergie dans un faible volume. Il est extrait des lacs asséchés situés en Argentine, en Bolivie et au Chili.

Lire également : Comment les logiciels métiers pourront apporter une transformation numériques dans le travail des serruriers ?

La fabrication des circuits électroniques nécessite du cuivre, puisqu’il détient une grande conductivité permettant de transporter efficacement l’électricité aux circuits imprimés. On l’extrait des mines situées en Amérique du Sud.

En ce qui concerne les terres rares, les plus importantes sont le tantale, utilisé dans la fabrication des condensateurs, et l’indium, nécessaire à la fabrication des écrans tactiles. Quant à leur provenance, le tantale est retrouvé au Congo et l’indium en Chine.

Comment réduire l’utilisation de métaux dans les smartphones ?

La conception d’un smartphone n’utilise qu’une quantité infime de métaux, mais à l’échelle internationale, on extrait une grande quantité. Pourtant, l’utilisation des métaux présente de grandes conséquences sur l’environnement. L’extraction est le plus souvent source de pollution, de dégradation des écosystèmes, de consommation excessive d’eau et d’épuisement de ressources naturelles. Le recyclage n’est malheureusement pas une solution, vu qu’on ne peut pas récupérer ces métaux. La principale solution pour réduire l’utilisation des métaux est alors l’utilisation de smartphones reconditionnés. Mais il est aussi conseillé de réparer le smartphone en cas de problèmes ou de le vendre quand il n’est plus utilisable. Le smartphone est un objet précieux dans la vie de chacun. Malgré cela, on ignore souvent les métaux utilisés dans leur fabrication. Il existe pourtant des métaux qui ont des impacts environnementaux non négligeables. Pour réduire ces impacts, la principale solution est d’utiliser des smartphones reconditionnés.

Vous pourriez aussi aimer...

Copyright 2023